S3E5 / Production : et si on concrétisait nos idées ?

Pour ce dernier épisode de la saison, l’heure est à la révélation. Quelles surprises sont prévues pour le Grand Barouf Numérique ?  Comment le jeu va profité aux porteurs de projet présents ? Réponses au Fabricarium avec près d’une quarantaine de participants, qui n’étaient pas là pour faire de la figuration.

Dans le précédent épisode, la Communauté d’innovation avait découvert un drôle de jeu. 5 familles de cartes pour renforcer la capacité d’innovation des acteurs qui font vivre le territoire. Suite aux retours récoltés, le jeu a été affiné, redesigné et imprimé. La quarantaine de participants avaient donc toutes les cartes en main pour laisser libre cours à leur créativité et leur expertise. Face à eux, quatre porteurs de projet avaient accepté de jouer le jeu et de confronter leurs idées à la Communauté d’innovation.

Sérieux, ludique et bienveillant

Petits rappels des règles : en mode « brainstorming », les joueurs se répartissent les familles de cartes et les jouent à tour de rôle pour inventer un nouveau scénario autour du projet. Le porteur de projet expose son idée et doit ensuite garder le silence jusqu’à l’élaboration du scénario. Il peut toutefois jouer des cartes pour encourager les joueurs ou freiner les débats. L’activité est ouverte à tous, à condition de concilier sérieux, ludisme et attitude bienveillante.

S3E5 la révélation

4 projets

Tarik Lakel attendait un premier groupe pour le projet Reconnect , un cloud solidaire qui permet de stocker une copie dématérialisée des documents administratifs des personnes en situation de précarité. Un second groupe avait pour mission de challenger le projet des ateliers Jonck. À sa tête, Fabien Jonckheere a présenté ses activités de création et de formation sur le “faire” pour tous les âges.  Troisième projet, Voici les clés propose une aide au développement pour les TPE et microentreprises de la MEL en activité depuis plus de 3 ans. «  Le jeu-dont-on-ignore-encore-le-nom s’est révélé être pour moi un excellent outil créatif au service de la concrétisation de mon projet !… une bonne façon de me conforter dans sa viabilité et son intérêt au service du territoire », confie Cécile Meurillon, son initiatrice. Enfin Guillaume Martin a accepté de jouer le jeu pour le Grand Barouf Numérique !

S3E5 le jeu

Les prochains temps forts

Restait à choisir un nom pour ce jeu. Là encore, la Communauté a de la ressource ! Les propositions seront soumises au vote via LinkedIn. Une fois fixé, tout sera prêt pour le Grand Barouf Numérique. Plusieurs temps forts ont été dévoilés, entre une conférence sur le laboratoire d’innovation publique, un atelier pour exploiter tout le potentiel du jeu, une activité autour de l’open data pour finir par une drôle de vente aux enchères…